Oui à la rénovation du Vieux Villeneuve !

C’est l’occasion unique de rénover le centre de notre ville, de stopper son déclin et de re-dynamiser son commerce. Malheureusement le projet de la municipalité se caractérise par davantage de logements sociaux et par le bétonnage du quartier « Carnot-mairie ».

Non à la suppression du parking de la poste !
Des immeubles seront construits à la place du parking de la rue H. Leduc et de la gare routière, celle-ci devrait être «relocalisée »… ?

Pourquoi « bétonner » la rue Henri Leduc ?
250 logements supplémentaires seraient construits dans le secteur « Carnot-mairie »
Est-ce une demande des habitants ? NON.
Est-ce une utilité publique ? NON
Qu”apporte cette urbanisation excessive :
– au quartier? : RIEN,
– à notre ville? : RIEN,
– aux habitants? : RIEN.

Démolition des bâtiments communaux :
Le foyer Jean Cocteau avenue Carnot, les bâtiments du service jeunesse rue Henri Janin, ceux du CCAS et de la police municipale rue de la Marne seront détruits pour y construire des immeubles.
Ces services municipaux seraient peut-être relocalisés… ailleurs ; on ne sait pas à quel endroit, ni qui va payer.

Toujours plus de logements sociaux
A terme, le projet prévoit la play online pokies construction de 500 logements dont 250 logements sociaux supplémentaires.
À Villeneuve, nous en avons déjà 40%, n”est-ce pas assez ?
Madame le Maire veut permettre à tous les occupants actuels qui le souhaitent, d’être relogé sur place. De fait rien ne changera en profondeur, nous aurons toujours la même population avec les mêmes difficultés…
L’étude d’impact sur le quartier précise que 489 ménages vivent sous le seuil de pauvreté et qu’1 ménage sur 5 est entièrement dépendant des revenus de transferts et des aides publiques.

Le déplacement de la Poste centrale est envisagé pour y construire des immeubles à la place, l”appétit des aménageurs est sans limite.

Mixité sociale : ne faudrait-il pas mieux profiter de cette rénovation pour maintenir ou faire venir des classes moyennes afin de rééquilibrer le tissu social de notre ville et relancer le commerce local qui agonise ?

A propos Philippe

Conseiller municipal, Président du groupe des élus de l’opposition municipale depuis 2008. Marié, père de deux enfants et quatre petits-enfants, il est né le 15 avril 1950. Villeneuvois depuis 1958, il est attaché à cette ville, qu’il n’a jamais quittée depuis.
Cet article a été posté dans Notre ville, Travaux et marqué , , , , . Bookmark : permalien.

Les commentaires sont fermés.