Le bruit, les avions, ça suffit !

Il ne reste plus que 6 mois pour obtenir un referendum d’initiative populaire (RIP) contre la privatisation du groupe ADP. De nombreuses villes du Val-de-Marne se sont saisies du sujet, mesurant le risque majeur pour les populations riveraines en cas de cession des actifs de l’État au secteur privé

Le bruit est enfin reconnu comme une pollution qui réduit l’espérance de vie. Et, notre ville subit de multiples nuisances sonores qui impactent de manière substantielle notre qualité de vie.

À Villeneuve-Saint-Georges, notre cadre de vie n’a cessé de se dégrader au cours des 12 dernières années de mandat de la gauche-communiste, nous laissant à la merci des nuisances qui se multiplient sans cesse dans notre ville.

En effet, aujourd’hui, alors que l’État actionnaire majoritaire a du mal à faire respecter le couvre-feu aux compagnies aériennes, de 23h30 à 6h du matin, qu’en sera-t-il lorsque le groupe ne répondra plus qu’à une seule logique de rentabilité. Il en est de même du respect du nombre de mouvements aériens actuellement plafonnés à 250 000 créneaux annuels, difficilement respectés.  Pour les futurs actionnaires la tentation est grande puisque l’aéroport d’Orly à une capacité de 72 mouvements par heure soit 446 000 mouvements d’avion par an.

On estime que le trafic aérien devrait doubler d’ici 2030, déjà les vols de nuit après 22 h des avions très bruyants a augmenté de 21% en 3 ans, conséquence directe de l’arrivée des gros porteurs à Orly.

Aujourd’hui, alors qu’il est question de défendre notre quotidien et de protéger l’avenir en prenant une position forte contre la privatisation d’ADP, la majorité municipale montre une fois de plus, son profond désintérêt pour les Villeneuvois.

Villeneuve-Saint-Georges dont le taux de participation pour  réclamer le RIP est l’un des plus faibles du Val-de-Marne souffre, encore une fois, du manque d’implication de la majorité.

Plus que jamais, mobilisons-nous pour défendre notre cadre de vie et notre santé. Nous vous invitons à vous rendre à notre permanence au 7 rue de la Marne, le samedi matin, pour voter et obtenir ce referendum. Venez muni d’une pièce d’identité, nous vous accompagnerons dans cette démarche.

A propos Philippe

Conseiller municipal, Président du groupe des élus de l’opposition municipale depuis 2008. Marié, père de deux enfants et quatre petits-enfants, il est né le 15 avril 1950. Villeneuvois depuis 1958, il est attaché à cette ville, qu’il n’a jamais quittée depuis.
Cet article a été posté dans Notre ville. Bookmark : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *