Au conseil municipal : Questions sans réponse et insulte

Le débat d’orientations budgétaires a eu lieu au conseil municipal du 30 novembre dernier. Ce fut l’occasion, pour Mme la maire de préciser ses orientations pour 2018, caractérisées par la poursuite du bétonnage de la ville et pour l’opposition municipale de réclamer davantage de sécurité et de propreté dans la ville.

Dans sa note de présentation Mme la maire à rappelé:  » La ville de Villeneuve a engagé depuis 2008, une action résolue pour faire de Villeneuve une ville dynamique, accueillante, durable, belle…«  (chacun appréciera). Philippe Gaudin lui a répondu que l’état de la ville aujourd’hui c’est le bilan de son « action résolue » depuis 2008 avec le résultat que l’on connaît. « Est-ce que nous parlons bien de Villeneuve-Saint-Georges ? » a rajouté l’élu de l’opposition.

« Imagine Villeneuve », une opération de propagande qui aura coûté 125 000 euros dont Mme la maire se targue d’avoir écouté plus d’un millier de Villeneuvois, mais les a-t-elle bien entendus ? Nous avons assisté à la plupart de ces réunions et avons entendu les habitants se plaindre principalement d’une ville sale où on ne peut plus sortir le soir, d’une ville où il n’y a plus de commerces de qualité, d’une ville où l’on paie beaucoup trop d’impôts où les services publics s’en vont les uns après les autres (le CIO, la Sécurité sociale, les annexes postales de quartier) une ville où des quartiers entiers sont abandonnés (le Blandin, Triage …) d’une ville où dans les cités HLM l’entretien courant n’est plus assuré. Que dire des groupes d’adultes qui consomment de l’alcool dans la rue renforçant le sentiment de peur et d’insécurité.
Voilà le vrai bilan de Mme le maire depuis 2008 et de son « action résolue » pour faire de Villeneuve « une ville accueillante et belle…« 
Lors de ces réunions, nous n’avons pas entendu les Villeneuvois réclamer 1200 logements supplémentaires ni l’achat de nouveaux bureaux pour 7,5 millions d’euros… qui sont les objectifs de la municipalité mais nous les avons entendu réclamer davantage de sécurité, des commerces traditionnels de qualité dans une ville propre et bien équipée.
Là aussi il est probable que nous n’ayons pas entendu les mêmes choses.

Nos propositions pour 2018 en matière de fiscalité :
matraquage– J’ai réclamé aucune augmentation des taux des taxes d’habitation et foncières. Nous sommes la ville qui est en 6ème position des villes de France de plus de 10 000 habitants qui ont le plus fort taux de taxe d’habitation … https://www.collectivites-locales.gouv.fr/fiscalite-locale-communes-0
– J’ai demandé un abattement spécial exceptionnel de la taxe d’habitation pour les habitants du Blandin et de Triage, sinistrés des dernières inondations. Pas de réponse de la maire sur ces 2 propositions.

La situation économique et financière des Villeneuvois
Mme la Maire nous a parlé « de nouvelles actions en faveur de l’insertion des jeunes, du développement et du soutien à la création d’entreprise, à l’accompagnement et à la redynamisation des commerces ». Nous lui avons demandé de préciser lesquelles ? Pas de réponse

Nos propositions pour 2018 en matière économique :
Développer une offre commerciale de qualité sous-entend d’abord qu’il y ait encore une clientèle avec un niveau de ressources qui le permette, malheureusement ce n’est plus le cas.
Nous considérons qu’il faut en priorité renforcer une politique de proximité : sécurité, propreté, commerces, pour répondre d’abord aux attentes de la population. Il faut stopper l’hémorragie des classes moyennes qui quittent notre ville et qui la faisaient vivre, faute d’y trouver une qualité de vie satisfaisante. Quant à ceux qui restent c’est bien souvent faute de moyens pour pouvoir aller ailleurs.

Occupons-nous d’abord du quotidien des Villeneuvois avant d’en faire venir d’autres.

Le pouvoir d’achat des Villeneuvois
En 2017 « le revenu  par habitant de la commune est de 9807 € contre 14745 € de revenu moyen pour la strate » (chiffres extraits de la note de présentation du maire).
Cela signifie que le revenu moyen du villeneuvois est pratiquement 50% inférieur  (- 4938 euros) à celui des habitants des villes comparables. Cette triste réalité, c’est le constat en 2017 mais il est nécessaire de mesurer son évolution sur ces dernières années, depuis que Mme Altman est maire par exemple.

Les statistiques sur notre ville, consultables sur le site ministériel sont accablantes ! https://www.impots.gouv.fr/portail/statistiques
En 2007 il y avait à Villeneuve 16 868 foyers fiscaux dont 8402 qui étaient imposés sur le revenu soit 49,8% des foyers. Il y avait un équilibre, une mixité économique.
En 2016 il y avait 17951 foyers fiscaux dont seulement 5857 imposés sur le revenu représentant 32,6% des foyers. Alors que le nombre de Villeneuvois a augmenté, en 9 ans il y a 2545 familles de moins dans notre ville qui sont imposables sur le revenu. On a perdu le 1/3 des foyers imposables.

C’est le constat sans appel de l’appauvrissement de notre ville conséquence directe des choix politiques et de la gestion de Mme Altman et de sa municipalité.

Nos propositions pour 2018 en matière d’emploi:

J’ai demandé que les embauches municipales soient réalisées en priorité pour renforcer les équipes chargées de la sécurité et de la propreté de la ville, malheureusement certains recrutements annoncés sur le site de la ville ne nous paraissent pas aller dans ce sens, à savoir :
– 1 directeur de la vie des quartiers ?
– 1 rédacteur en chef-journaliste (il y a déjà 8 agents dans ce service …) sans doute pour renforcer la propagande municipale
– 1 directeur de la jeunesse et des sports (un super chef pour « superviser » le service de la jeunesse et celui des sports) ?
– 1 directeur de la culture… pour coordonner les équipements qui sont transférés au territoire ?
– 1 chargé de recrutement… alors qu’il y a déjà une Direction des Ressources Humaines ?
Renforcer la propagande et contrôler les activités sensibles semblent être la priorité municipale bien loin de l’attente des Villeneuvois.

Nos propositions en investissement
sousL’achat de bureaux au-dessus du futur tribunal des prud’hommes au bord de la RN6, pour y reloger certains services municipaux coûtera à la ville plus de 7,5 millions d’euros. Là encore ce n’est pas ce que demandent les Villeneuvois. Il y a un programme de construction de plusieurs centaines de logements et bureaux entre la mairie et l’avenue Carnot, à l’emplacement de la poste, de la gare routière et du parking de la poste. Il faut y ajouter le projet du carrefour Pasteur avec 125 logements supplémentaires. Aucun nouvel équipement public n’est prévu, ni crèche, ni halte-garderie… Quant à la construction d’une nouvelle école absolument indispensable, qui avait été évoquée à un certain moment derrière le parking Boieldieu, elle a disparu des projets de Mme le maire. J’ai posé la question ? Pas de réponse.

Pour conclure le pseudo débat, madame le Maire s’adressant à « ces messieurs de l’opposition » a dit que tout ça n’était que des mensonges. J’ai demandé à Mme le maire de me préciser sur quels points j’avais dit des mensonges ; comme pour le reste, je n’ai pas eu de réponse, mais elle a précisé que j’étais un menteur ! Incapable de répondre et de se justifier il ne reste plus que l’insulte.

Philippe Gaudin
Et les élus du groupe « agir pour Villeneuve »

A propos Philippe

Conseiller municipal, Président du groupe des élus de l’opposition municipale depuis 2008. Marié, père de deux enfants et quatre petits-enfants, il est né le 15 avril 1950. Villeneuvois depuis 1958, il est attaché à cette ville, qu’il n’a jamais quittée depuis.
Cet article a été posté dans Citoyenneté, Conseil Municipal, Finances, Notre ville. Bookmark : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *