Agrandissement de l’école Paul Bert de Triage : un vrai besoin mais un mauvais projet !

Après pas mal de péripéties l’agrandissement de l’école Paul Bert, à Villeneuve Triage, vient d’être confié à un architecte, choisi pour son projet, par un jury de concours présidé par Mme la maire.

Il y eut déjà un premier concours en 2018 qui n’a pas abouti car les projets présentés n’étaient pas conformes au PLU (Plan Local d’Urbanisme). Il fallut donc modifier le PLU et relancer une procédure de concours pour sélectionner un nouveau lauréat, ce qui fut fait le 7 novembre dernier.

Malheureusement pour les Triageois aucun des 3 projets retenus n’était pleinement satisfaisant, tous avaient certains avantages mais aussi de gros défauts.

Les bâtiments du projet retenu sont au niveau du sol actuel, donc inondables et c’est bien dommageable, alors que les deux autres étaient surélevés au-dessus de la cote des dernières inondations.

Les salles d’activités périscolaires du rez-de-chaussée font face au mur de la propriété mitoyenne, elles seront de fait peu lumineuses et peu ensoleillées. Cette propriété est en zone UC du PLU ce qui signifie que le propriétaire est en droit de construire un bâtiment en limite de parcelle. Dans cette hypothèse, les classes élémentaires et de maternelles feraient face à un mur.

Les classes élémentaires seront à l’étage, mais il n’y a pas de sanitaires de prévus,« le seul bloc sanitaire élémentaire est au fond de la cour, très éloigné des salles de classes élémentaires et du périscolaire».

Le restaurant scolaire est au bord des voies ferrées, son accès n’est pas couvert.

L’accès à la cour de récréation des élèves de l’élémentaire se fera en traversant la cour de l’école maternelle, ce mélange des flux d’élèves n’est pas souhaitable. La cour de récréation maternelle est trop petite, inférieure de 30 % à ce qui était demandé. La salle polyvalente du rez de chaussée équipée de très grandes baies vitrées est largement visible depuis le parvis… ouvert au public, avec «avec un fort potentiel de dégradations».

Sans oublier que tous les magnifiques platanes de la place Ferrer seront abattus.

Tous ces inconvénients majeurs n’ont pas inquiété les élus de la majorité municipale qui ont approuvé ce projet sans avoir vu le moindre plan, pas la moindre esquisse n’était jointe au dossier du conseil municipal.

Le projet en l’état n’est pas satisfaisant, lors du jury de concours de nombreuses réserves ont été émises, pour être acceptable ce projet devra être modifié en profondeur. Dossier à suivre de très près !

A propos Philippe

Conseiller municipal, Président du groupe des élus de l’opposition municipale depuis 2008. Marié, père de deux enfants et quatre petits-enfants, il est né le 15 avril 1950. Villeneuvois depuis 1958, il est attaché à cette ville, qu’il n’a jamais quittée depuis.
Cet article a été posté dans Notre ville. Bookmark : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *