La colère des locataires de Thimonnier

Plus d’une centaine de locataires du groupe HLM Thimonnier sont venus exprimer leur mécontentement, sur les les travaux en cours dans les logements. Madame le maire présidente de l’office et le directeur de l’OPH étaient absents !OLYMPUS DIGITAL CAMERA  Lundi 27 janvier, la salle Duhamel était trop petite pour accueillir tous les locataires venus protester contre la manière dont l’entreprise chargée par l’OPH de changer les descentes d’eaux usées dans les appartements, menait le chantier. Ces travaux étaient justifiés par une mauvaise évacuation des eaux usées qui remontaient dans les tuyaux en inondant les logements du rez de chaussée.

Les locataires qui avaient aménagé leur cuisine ont été obligés de faire déposer à leur frais les plans de travail et blocs évier. Des trous réalisés au marteau piqueur dans les plafonds ont saccagé les faux-plafonds lambris ou dalles posées par les locataires. La remise en état des peintures, carrelages et habillages des tuyauteries sera aux frais des locataires.

Pire encore. Pour changer la descente d’eaux usées dans les WC, des trous sur-dimensionnés ont été réalisés au marteau piqueur  dans les appartements les uns au-dessus des autres… offrant une vue plongeante sur l’appartement du dessous.

Il a fallu que les locataires réclament la pose de plastiques sur le sol pour protéger parquets et moquettes. Impossible de se faire comprendre car pas un seul ouvrier ne comprend, ni ne parle le français.

Philippe Gaudin et les locataires de Thimonnier

Lorsque les tuyaux ont été changés, le rebouchage des trous dans les plafonds et planchers est superficiel et très sommaire… juste un peu de ciment sur le devant et rien derrière les tuyaux. Il n’y a aucune étanchéité des sols ni isolation phonique, avec tous les désagréments que cela entraîne.

Les locataires ne comprennent pas que les tuyaux de descente situés dans la cave, en partie basse avec de nombreux coudes et des parties horizontales ne soient pas remplacés car c’est probablement l’origine des obstructions, des engorgements et des refoulements ; bien plus que les parties verticales du 3ème et 4ème étage. Curieuse méthode !

A plusieurs reprises les locataires de Thimonnier ont signalé la présence de rats dans les caves et le long des murs des bâtiments. L’OPH répond toujours qu’il n’y a pas de rat puisqu’une dératisation a été réalisée. N’en déplaise aux administrateurs de l’OPH, les rats sortent maintenant de la cave et se promènent sur les paliers ( photo prise le 30 janvier au 41 rue Thimonnier).

Que faut-il faire pour qu’enfin la présidente de l’OPH et son adjointe s’occupent sérieusement des locataires.

photo 1

A propos Philippe

Conseiller municipal, Président du groupe des élus de l’opposition municipale depuis 2008. Marié, père de deux enfants et quatre petits-enfants, il est né le 15 avril 1950. Villeneuvois depuis 1958, il est attaché à cette ville, qu’il n’a jamais quittée depuis.
Cet article a été posté dans Logement, Notre ville, Quartier Nord, Travaux. Bookmark : permalien.

Les commentaires sont fermés.