COUP DE VENT SUR LE TERRITOIRE

La hausse de la CFE devrait apporter 1,9 Million d’euros de recettes supplémentaires au budget 2017 du territoire et contribuer ainsi à l’équilibre global du budget de l’EPT qui dépasse 520 millions d’euros. La CFE c’est cet impôt injuste qui frappe particulièrement les petits artisans, commerçants et auto- entrepreneurs. Plutôt que de taxer encore davantage des entreprises déjà lourdement ponctionnées par l’Etat, nous avons considéré que des économies pouvaient être faites en limitant certaines dépenses du territoire ou non-prioritaires. C’est ce que n’a pas voulu faire la direction communo-socialiste du territoire préférant augmenter les impôts. On en sait quelque chose à Villeneuve !
Exemples :
En 2017 sont inscrits en dépenses de fonctionnement :
– 325 000 euros de dépenses de personnel supplémentaires. Le coût des ressources humaines en 2017 est évalué à 51,5 Millions d’euros.
– 750 000 euros (uniquement la première phase) pour la mise en place d’un réseau très haut débit entre les 24 villes du territoire
– 496 000 euros pour la sécurisation de l’infrastructure informatique
– 115 000 euros pour l’organisation de séminaires
– 90 000 euros pour l’étude d’un siège pour l’EPT
– 80 000 euros pour la réalisation d’un site internet
– 76 000 euros pour 2 rencontres économiques
– 65 000 euros pour la signalétique de l’Etablissement Public Territorial

La création de la métropole du Grand Paris et des territoires apparaît vraiment comme une couche supplémentaire du mille-feuilles territorial qui n’apporte pas grand-chose au citoyen si ce n’est des impôts supplémentaires à venir.
Philippe Gaudin
Conseiller territorial

Cet article a été posté dans Notre ville. Bookmark : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *